Forum RPG mature, interdit au moins de 16 ans, déconseillé aux moins de 18 ans
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Ciriel Donovan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ciriel Donovan
Herbe gratte-cul
dans la culotte de Gaïl
avatar

Messages : 352
Date d'inscription : 05/06/2012

MessageSujet: Ciriel Donovan   Lun 13 Aoû - 12:58




    Identité


    Nom : Donovan

    Prénom : Ciriel

    Surnom : Cici

    Age : 21 ans

    Nation : Feu

    Pouvoirs : Ciriel est capable de faire apparaitre des jets de flamme, lorsqu'il se met en colère, ces jets se transforment en une tempête de feu que même lui n'est pas capable de contrôler. Même s'il ne sait pas faire grand chose avec ses pouvoirs, il les maitrise généralement comme il faut, sauf lorsqu'il perd le controle de ses émotions, et dans ces cas là, il a tendance à devenir très dangereux, aussi bien pour lui que pour ceux qui l'entourent.

    Préférence Sexuelle : En vala une bonne question.




Physique & Mental


Ciriel est quelqu'un de moqueur, de volontier cynique, il n'empêche que pour les gens qui le connaissent réellement, il est quelqu'un de droit, qui ne revient jamais sur sa parole, et surtout, il est quelqu'un sur qui l'on peut compter, même s'il parait moqueur et je m'en foutiste.

Il lui arrive d'être très optimiste, mais généralement, il préfère être arrivé au terme de ce qu'il entreprend avant de s'extasier.

Vous avez besoin d'une description physique ? Il est devant vous pourtant. Mais soit ... Ciriel est un jeune homme de taille moyenne, environ 1mêtre 70 pour une soixantaine de kilo tout mouillé. Il n'est pas réellement une masse, mais pas non plus un poids plume. Son visage généralement moqueur est entouré par une masse de cheveux à la teinte dorée sombre, ses yeux ont étrangement la même teinte, mais lorsqu'il se sert de ses pouvoirs il semblent s'orner d'une lueur rougeoyante.


Mémoire


Mon histoire ? Je ne sais pas réellement si elle vaut la peine d'être racontée, surtout que, quoi que je fasse, je ne pourrai pas la changer. Si vous tenez réellement à ce que je vous la raconte, je vous demanderai de ne pas m'interrompre jusqu'à ce que je l'ai fini.

Je suis né le ... en fait ... je ne m'en souviens pas ... mais ça n'est pas important, je suis né durant une chaude journée d'été, dans un village caché du désert d'Offéria. Les gens ont tendance à penser que le désert n'est pas viable, ce n'est pas vrai, si l'on sait où chercher, et quoi chercher, des gens peuvent survivre en dehors de la capitale. C'était le cas de mon village. Mon père était un guerrier redouté, et un chasseur habile. Ma mère quand à elle tenait à la perfection le rôle d'institutrice pour les enfants. Elle a même été la mienne à une période, avant ... avant que tout ne change ...

Ce jour là, un petit groupe d'hommes était parti à la chasse, et moi, j'étais avec eux, je devais avoir 13 ou 14 ans, mais à nouveau, les dates, les âges, même les noms des personnes n'ont pas réellement d'importance ... Parce qu'après tout, ce qui nous arrivait à nous, était déjà arrivé à d'autres avant, et après nous ... la seule différence, c'est que cette fois, ce fut nous. Lorsque nous vîmes la fumée, il était déjà trop tard. Notre village avait été attaqué, pourtant, à ce que j'en sais, personne n'avait jamais fait de mal à qui que ce soit, nous nous contentions de vivre, sans nous préoccuper de ce qui se passait en dehors du village.

Il y avait des flammes partout, absolument partout, je ne sais pas pourquoi ils nous ont attaqué ce jour là, à ce moment là, je ne savais même pas de qui il s'agissait. Tout ce que je savais, c'est que je voyais les gens auxquels je tenais mourir devant moi, que je voyais ma maison être réduite en cendres par les flammes, ces mêmes flammes que je maitrisais aussi. Et puis, je me rendis compte d'une chose étrange, il n'y avais pas que des flammes ... Je pouvais les voir, au milieu des flammes, des jets d'eaux, des racines qui semblaient surgir de nul part, et un vent étrange qui maintenait le feu actif. Quelque chose m'échappait, sans que je réussisse à mettre la main dessus comme il faut. Quelque chose qui, malgré tout, me paraissait de la plus haute importance. Lorsqu'une part des cavaliers qui attaquaient le village me fonça dessus, je n'eus même pas le réflexe de tenter de m'enfuir. C'était un peu comme si j'avais déconnecté que la réalité face au carnage que j'avais sous les yeux.

Le reste ... tout le reste ... n'est plus qu'un brouillard rougeoyant. J'ai vaguement le souvenir de soldats me jetant à terre, de leurs rires gras alors que j'avais mal et puis brusquement, je ressentis une grande chaleur qui émanait de moi. Et puis ... le noir total. Peut être que c'était ça mourir ... Peut être que c'était ainsi lorsque tout cessait ? Le noir le plus total.

Lorsque je revins à moi, la première chose dont j'eus conscience ce fut la douleur lancinante qui parcourait tout mon corps, partant d'une partie bien précise de ma personne, sans que j'en comprenne réellement la raison, la seconde fut cette sensation de tiraillement qui venait de mes avants bras, et lorsque je portais les yeux sur ceux ci, je pus voir que mes poils avaient brulé ... comme si j'étais rentré dans une fournaise, la troisième et dernière chose dont je me rendis compte, ce que fut de la douceur des draps dans lesquels je me trouvais. Je clignais un peu des yeux, cherchant à me redresser, avant qu'une voix me signale de ne pas bouger pour ne pas aggraver mes "blessures".

Il se passa plusieurs semaines avant que je ne pose la question qui me brulait les lèvres : Qu'est-ce qui c'était passé ?
L'homme qui m'avait récupéré m'expliqua alors qu'il avait vu l'attaque de loin, l'attaque de mon village, et qu'il avait aussi assister à ce qui m'était arrivé, sans s'attarder sur des détails dont je n'arrivais pas à me souvenir. Lorsqu'il se tut, j'eus l'impression qu'il me cachait quelque chose, et j'insistais un peu, avant qu'il ne se remette à me raconter. Alors que le capitaine qui m'avait attrapé m'offrait en "cadeau" à ses hommes, des flammes avaient jailli de mon corps, sans le moindre contrôle, et tout seul, au milieu d'une tempête de feu, j'avais eu raison de la troupe de Celestia qui avait attaquée mon village, avant de perdre connaissance. L'homme m'avait récupéré au milieu des cendres de mon village.

Il me fallut attendre plusieurs semaines avant d'être capable de bouger, contre coup du pouvoir que j'avais déployé, mais aussi de ce qui m'était arrivé, et à peu prêt autant de temps pour réussir à convaincre mon sauveur de m'y emmener. Après ça, le seul souvenir qu'il me reste de mon village, ce sont des maisons en cendre, une plaine où probablement plus rien ne pousserait jamais ... et un sentiment de culpabilité qui ne disparaitrait probablement jamais. Je suis resté avec l'homme durant deux ans, jusqu'à ce que j'ai 16 ans, et puis, je me suis mis à la recherche de cette rébellion dont j'avais tant entendu parler par le passé, jusqu'à la trouver, et la rejoindre. Au début, je pensais réellement qu'ils allaient pouvoir changer les choses, et que moi je pourrais les aider, et puis, le temps passant, je me rendis compte qu'au final, ils ne pouvaient rien faire, leurs petits coups d'éclats ne faisaient qu'énerver un peu plus la fourmilière géante qu'était Celestia, son grand conseil et sa milice toute dévouée.

Ca fait maintenant cinq ans que je suis là, mon côté utopique a disparu depuis longtemps, j'aurai même pu partir, et faire autre chose, mais j'ai fait un choix, entre être parmi ceux qui regardent sans agir, ceux qui suivent le mouvement ou ceux qui agissent même si ça ne sert à rien, j'ai choisi de faire parti de ceux qui agissent ...



Vous



Avatar :

Autre chose à nous dire ? Envie de s'exprimer : Nope

Prénom (ou surnom) et âge du joueur IRL :Majeure et vaccinée sinon je ne serai pas là.

Comment avez-vous connu le forum :








Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Ciriel Donovan
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Présentation de Gregory Donovan. [Validée]
» La Grande Evasion (Donovan et Ooka'Jin Öooken)
» Forbes ' House - 2010 - with Matt Donovan - HOT -
» Grandvoir au top :)
» Honville ,le bain de cailloux

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Elements world :: Avant de jouer :: Les Registres :: Présentations validées :: Feu~-
Sauter vers: